imprimer la pageexporter en PDFenvoyer la pagepartagers'abonner aux flux RSSRéduire la taille des caractèresAugmenter la taille des caractères
Espace réservé

Merci de vous identifier,
pour accéder à l'espace collaboratif

Mot de passe oublié ?

Retour à l'accueil Panache

Documents

Techniques pour le suivi socioéconomique des AMPs

Auteur : David Rodríguez-Rodríguez, Siân Rees, Lynda Rodwell, Marc Haenrick, Christine Dobroniak, Giles Bartlett, Gérald Mannaerts, Martin Attrill
Date : 04/03/2015

Les récentes évolutions juridiques et politiques nous incitent à évaluer les effets sociaux, économiques et culturels des AMP sur les communautés locales et les parties prenantes sur le littoral et en mer de façon précise et efficiente. Dans ce rapport, nous présentons un nouveau cadre d'évaluation socioéconomique des aires marines protégées (AMP) basé sur un modèle de recherche au moyen de techniques mixtes en trois phases. Au cours de la Phase 1, nous avons conduit une analyse bibliographique afin d'identifier un ensemble de variables socioéconomiques pouvant être pertinentes et les catégories de parties prenantes concernées en Europe. Lors de la Phase 2, nous avons mené une enquête en ligne auprès des principaux organismes maritimes et du littoral au Royaume-Uni et en France pour recueillir leurs perceptions des AMP et leur évaluation des variables socioéconomiques potentielles permettant de mesurer les effets socioéconomiques des AMP. Pour la Phase 3, nous avons utilisé les statistiques officielles accessibles au public sur ces variables (ou indicateurs) dans le cadre d'une analyse de type Avant/Après-contrôle/impact par paires multiple pour évaluer les effets socioéconomiques de six AMP faisant l'objet d'une étude de cas dans la zone du projet PANACHE. Un ensemble de 14 variables socioéconomiques pour lesquelles des données étaient disponibles a été identifié. Parmi elles, cinq variables ont été classées sous la « priorité 1 » et neuf variables sous la « priorité 2 » pour les parties prenantes. Huit d'entre elles sont des variables à l'échelle des communes, tandis que six sont des variables sectorielles liées à la pêche. Des statistiques descriptives ou l'ANOVA à plusieurs facteurs ont été utilisées. Aucun élément probant n'a permis de conclure à des effets à l'échelle des communes à partir de notre échantillon de parties prenantes ou d'AMP, alors que les effets étaient visibles sur la plupart des variables liées à la pêche et également déclarés par certaines des parties prenantes interrogées. Nos résultats suggèrent que les futures évaluations socioéconomiques devraient se concentrer sur les effets des AMP sur des parties prenantes spécifiques plutôt que sur la communauté au sens large du terme. Cependant, les résultats doivent être traités avec précaution en raison de la sélection non aléatoire de notre échantillon d'organismes et d'AMP, des petites tailles d'échantillons de certaines variables (par exemple celles liées à la pêche) et de l'effet de masquage probable dû au retard de gestion de certaines AMP sélectionnées. D'autres études devraient permettre de généraliser nos conclusions et l'applicabilité du cadre.

A télécharger :

Voir tous les documents

haut page

Site mis à jour le 03/05/2015
Logos Interreg et Fond européen de développementLogos Partenaires PanacheLogos OFBLogos Marianne