imprimer la pageexporter en PDFenvoyer la pagepartagers'abonner aux flux RSSRéduire la taille des caractèresAugmenter la taille des caractères
Espace réservé

Merci de vous identifier,
pour accéder à l'espace collaboratif

Mot de passe oublié ?

Retour à l'accueil Panache

Documents

Utilisation du sondeur multifaisceaux comme outil pour la désignation et la gestion des aires marines protégées

Auteur : Marc Haerinck, Christine Dobroniak, Peter Tinsley
Date : 06/03/2015

Ce rapport porte sur l'utilisation de l'enquête de l'échosondeur multifaisceaux (SEMF) comme un outil pour la désignation et la gestion des AMP à travers deux études de cas. Le premier s'intéresse aux données issues des echosondeurs multifaisceaux, souvent collectées à d'autres fins, qui peuvent influencer le choix du périmètre des AMP lors de leur désignation dans les eaux anglaises de la Manche et, qui peuvent aussi être utilisées dans le cadre de la gestion des AMP grâce à une cartographie fine, notamment pour la sensibilisation du public.

 

La deuxième étude de cas porte sur l'utilisation régulière des sondages multifaisceaux pour détecter les changements morphologiques dans les habitats sédimentaires des côtes françaises de la Manche. Le coût élevé de la collecte par SEMF, principalement du à l'exploitation du navire en mer, engage à la collaboration entre les différentes agences scientifiques pour mettre en commun les données SEMF collectées à des fins différentes. Toutefois, il faut noter que les données de levés bathymétriques n'ont pas forcement la qualité nécessaire pour délimiter les habitats des fonds marins et donc pour détecter les changements d'état ou l'étendue des objectifs de conservation.

A télécharger :

Voir tous les documents

haut page

Site mis à jour le 03/05/2015
Logos Interreg et Fond européen de développementLogos Partenaires PanacheLogos OFBLogos Marianne